Le mot du président

Cher(e)s ami(e)s,

Depuis deux ans, nous vivons au rythme de cette pandémie avec toutes les contraintes et restrictions qui malgré tout s’allègent petit à petit.

Personne n’aurait pu imaginer lors du salon de la plongée en janvier 2020 que nous serions confinés à peine deux mois plus tard et qu’il faudrait attendre deux ans pour se réunir à nouveau dans ce hall des expositions de Paris.

Et pourtant, en mars 2020 tout s’arrêtait brutalement. Pratiquement du jour au lendemain nous avons vu nos vies basculer et notre quotidien en a été bouleversé.

Aujourd’hui, l’essentiel des restrictions a été levé et les masques commencent à disparaître du panorama. Doucement et timidement, nous réapprenons les gestes de convivialité et de normalisation.

Le salon a fermé ses portes et que vous dire ? sinon que cela nous a fait du bien de vous revoir et que nous étions heureux de nous retrouver à nouveau. Très heureux.

Cette année, nous n’étions pas sur le stand fédéral mais sur un stand aux couleurs de l’Ile-de-France.

Je tenais à m’en expliquer quoique les raisons me semblent évidentes.

Ne pas ajouter de la confusion à la confusion.

Comme vous le savez, les dernières élections fédérales ont été annulées et de nouvelles élections doivent avoir lieux à la prochaine AG de Lyon les 17 et 18 avril.

La liste que je soutiens est celle qui a obtenu l’annulation devant la justice de la dernière élection et je ne voulais pas que l’occasion que nous avions de nous retrouver enfin soit gâchée par une mauvaise ambiance et des tensions inutiles.

Ce n’était ni le lieu ni le moment. A dire vrai ça ne l’est jamais….

Ce n’est pas de gaîté de cœur que nous avons contesté la dernière élection mais nous estimons qu’il y a eu trop d’irrégularités et de manquements.

Nous aurions pu nous contenter de protester et d’attendre confortablement la prochaine AG élective, mais c’était contraire à nos valeurs et aux idées que nous portons depuis toujours.

J’ai toujours refusé de me servir de cet espace et de cette tribune pour mener campagne, et je m’en tiendrai donc là concernant ce sujet.

Je reviens au salon 2022 qui a été l’occasion de nous retrouver, dans un esprit convivial et fédéral, d’amitié et de partage. Bon, jusque-là rien d’étonnant me direz vous car nous n’avons pas l’habitude de faire autrement. Mais après plus de deux ans et bien cela fait vraiment plaisir.

Notre stand ou plutôt nos stands étaient en permanence animés et je tiens à remercier l’ensemble des bénévoles pour leur disponibilité et leur attachement à notre comité.

Bien entendu, je me dois de parler du bassin dont nous avions la charge cette année encore. Qu’en dire sinon que là encore ce fut une réussite ?

Notre comité gère le bassin depuis maintenant plus de 12 ans et je tiens à remercier à nouveau l’ensemble des bénévoles qui répondent à chaque fois présents.

Le modèle fédéral qui est le mien et que j’entends défendre c’est celui là…un modèle qui repose avant tout sur l’engagement et la mobilisation des femmes et des hommes qui composent notre fédération.

Car ne l’oublions pas, et loin des querelles partisanes, ce qui doit nous animer reste l’intérêt des licenciés et de la FFESSM.

La base de Beaumont illustre parfaitement cet engagement collectif.

Ce projet n’aurait pu voir le jour sans le soutien de l’ensemble du comité Ile-de -France, des licenciés qui par dizaines nous ont apporté leur aide, de nos partenaires et en premier lieu le Cabinet d’assurance Lafont et la société Bauer Compresseur, la Région Ile-de-France, le CNDS, le Conseil Général du 95, la municipalité, la gendarmerie.

En 6 ans, nous avons entièrement défriché, nettoyé, sécurisé et viabilisé le site, construit des installations modernes avec des salles de cours, des vestiaires, des douches et un espace pour se retrouver. Nous avons installé une station de gonflage qui nous permet une autonomie complète, des pontons flottants et des quais pour une mise à l’eau facile, etc.

Aujourd’hui, nous accueillons toujours plus de clubs et de plongeurs, et nous n’allons pas nous arrêter là.

Je reste, bien entendu, à votre entière disposition pour répondre à vos questions ou à vos suggestions, par mail ou par courrier.

Avec toute mon amitié.
Francis Merlo
Président FFESSM IDF

Maj le 21/03/20522